L’infection

   

L’un des problèmes les plus courants à la suite d’une greffe est l’infection, et elle est souvent plus facile à prévenir qu’à traiter. Les patients qui ont subi une greffe courent un risque accru d’infection en raison de la prise de médicaments anti-rejet. Ces derniers diminuent de manière non-spécifique la capacité du corps à lutter contre les corps étrangers, greffon ou bactéries.

Les infections peuvent être causées par des bactéries ou des virus. Les infections virales, que ce soit le CMV (Cytomégalovirus) ou l’herpès simplex, touchent habituellement la bouche, les poumons ou le foie greffé. On les traite généralement à l’aide de médicaments administrés par voie orale ou intraveineuse pendant 10 à 14 jours. La pneumonie à Pneumocystis jirovecii (PCP) est une infection pulmonaire due à un parasite et elle est plus commune chez les patients dont le système immunitaire est altéré. Elle survient en général au cours de la première année suivant la greffe, lorsque les taux de médicaments anti-rejet sont les plus élevés. Tous les patients greffés prennent un médicament destiné à réduire les risques de développer une PCP. Les patients prennent du Bactrim® 3x/semaine (en général les lundis, mercredis et vendredis), ou un aérosol de pentamidine une fois par mois pour prévenir l’apparition d’une PCP. Ce traitement est poursuivi, en général, pendant un an après la greffe.

Les enfants peuvent présenter les habituels problèmes otorhinolaryngologiques communs à tous les enfants. Si votre enfant souffre fréquemment d’infections de ce genre, veuillez en informer le médecin interne de greffe et votre pédiatre pour qu’ils vous orientent vers un spécialiste. Rappelez-vous que vous devez appeler les médecins du Centre avant de donner tout nouveau médicament à votre enfant. Il y a certains antibiotiques que votre enfant ne peut pas prendre, car certains antibiotiques peuvent élever ou abaisser la concentration de Prograf®. Si ces antibiotiques doivent être administrés, il faut alors souvent contrôler les concentrations d’enzymes hépatiques et de Prograf® de votre enfant.